Carnet de notes, un voyage en chansons - La Main Harmonique

Dimanche 21 mars 2021 - Terraube, Eglise - 16h

La Main Harmonique,

Judith Derouin (soprano)

Frédéric Bétous (contreténor)

Ulrik Gaston Larsen (archiluth)

Saori Sato (orgue positif)

Renouveler l’interprétation des polyphonies de la Renaissance et du baroque naissant et imaginer des correspondances avec la création artistique aujourd’hui, restaurer et donner à entendre des partitions retrouvées, défricher de nouveaux répertoires, telles sont les grandes orientations artistiques qui guident Frédéric Bétous et l’ensemble La Main Harmonique.

Plébiscité dès la sortie de son premier disque “Ockeghem & Compère” en 2010, l’ensemble se consacre depuis à l’interprétation des chansons, des madrigaux et des motets de la Renaissance et du premier baroque, autour de compositeurs tels que Roland de Lassus, Carlo Gesualdo et Claudio Monteverdi notamment. Depuis 2014, les compositeurs Alexandros Markéas, Caroline Marçot ou encore Bastien David ont été invités à écrire pour l’ensemble.

L’ensemble La Main Harmonique, en résidence à La Romieu, est aussi présent et impliqué sur son territoire gersois à travers le festival Musique en Chemin, ainsi que l’organisation de stages et des actions tournées vers la pédagogie.

Lettera - MonteverdiLa Main Haronique
00:00 / 01:52

Plein Tarif : 15€ / Tarif réduit : 10€

Tarif réduit pour mineurs, étudiants, demandeurs d'emploi, détenteur carte invalidité, pass culturel, Gratuit pour les moins de 7 ans accompagnés

À la Renaissance la chanson était écrite à plusieurs voix par les compositeurs. Cette forme à plusieurs parties, que l’on dit polyphonique, s’adressait idéalement à un groupe de chanteurs. Toutefois, en fonction des circonstances et des effectifs disponibles, les chansons étaient fréquemment adaptées pour être interprétées au luth, ou encore par un groupe hétérogène composé de chanteurs et d’instrumentistes mélangés.

 

C’est à cette expérimentation sonore que nous vous convions avec notre concert « Carnet de notes », depuis les chansons polyphoniques arrangées pour le luth à une ou deux parties chantées, jusqu'aux premiers "airs de cours", sans oublier les premiers airs pour voix soliste accompagnée avec la basse continue.

 

Ces chansons, "petits bijoux" finement ciselés, véritables miniatures, tantôt drôles, tantôt sérieuses, illustrent aussi bien les tracas du quotidien qu'elles témoignent des sentiments amoureux et de la beauté du monde.

 

Plusieurs compositeurs européens de la fin de la renaissance et du début du baroque musical seront représentés, avec les musiques de Pierre Cadéac, Antoine Févin, mais encore Claudio Monteverdi, John Dowland et d’autres surprises !

LES NUITS MUSICALES EN ARMAGNAC 

  • Instagram - Gris Cercle
  • Facebook
  • YouTube

<-- Newsletter