Première Académie Lyrique 2.jpg

Concert de clôture Académie : Leontina Vaduva

Mardi 9 Août 2021 - Eauze, Cloître Saint-Taurin - 20h30

Concert lyrique des six chanteurs de l’Académie NMA 2022

Leontina Vaduva, interprétation et technique vocale

Éloise Urbain, cheffe de chant

Après Béatrice Uria-Monzon autour de Carmen et Yann Beuron pour la musique française, le festival des NMA a confié cette troisième Académie Lyrique à une autre référence mondiale de l’art lyrique : Leontina Vaduva. Avec la cheffe de chant Eloise Urbain, elles encadreront six chanteurs, sélectionnés sur audition nationale, pour travailler les deux répertoires de prédilection de la soprano que sont l’opéra italien et l’opéra romantique français. Ce concert de clôture rendra compte de leur travail sur des extraits d’opéras de Verdi, Puccini, Donizetti, aussi bien que Massenet, Gounod ou encore Bizet. 

 

Plein tarif : 15 €
Demi tarif : 7,50 €
Demi tarif pour les  mineurs, étudiants, demandeurs d'emploi, détenteurs carte invalidité, pass culturel
Gratuit pour les moins de 7 ans accompagnés

Placement libre
 

crédit Leontina Vaduva.JPG
Bloc-marque-Fondation-Vertical-1-1.png

L'Académie des NMA est un projet soutenu  par

la Fondation Crédit Agricole  Pyrénées Gascogne

 

Leontina Vaduva a fait ses débuts en tant que soliste au théâtre du Capitole de Toulouse en 1987 dans le rôle-titre de Manon de Massenet,  dont l’incarnation lui a valu l’année suivante d’être récompensée par le prix « Sir Laurence Olivier Award » au Covent Garden de Londres. 

Les années 1990 la propulsent sur les plus grandes scènes internationales telles Munich, Berlin, Vienne, Paris, Madrid, Barcelone, Bruxelles, Rotterdam, Venise, Florence, Moscou, Athènes, Monte-Carlo, Genève, Zurich, Chicago, Dallas, Los Angeles, San Francisco, Baltimore, Tokyo, Santiago du Chili sans oublier le Metropolitan Opera de New York où Leontina fit ses débuts en Mimí dans le rôle-titre de La Bohème de Puccini, sous la direction de Placido Domingo. A la Scala de Milan, outre ses engagements pour le rôle de Manon, Leontina s’est vue proposer le rôle de Blanche de la Force (Dialogues des Carmélites, F. Poulenc), sous la direction de Riccardo Muti, dans une mise en scène de Robert Carsen. 

En 2010, Leontina Vaduva a choisi de concrétiser une ambition ancienne ; celle de transmettre ses connaissances et son savoir musical aux jeunes générations de chanteurs dans le but de contribuer au futur de l’art lyrique. Elle est nommée professeure à la Haute Ecole de Musique de Lausanne (Suisse) et au Conservatoire Claude Debussy (Paris, 17e). 

Sa discographie inclut entre autres, Rigoletto (1993 Teldec), Carmen (1995 Valois), Les contes d'Hoffmann (avec Roberto Alagna dirigé par Kent Nagano, 1996 Erato), La Bohème (avec Roberto Alagna, dirigé par Sir Antonio Pappano, 1996 EMI Classics) et un album d’airs d’opéra dirigé par Placido Domingo (1998 EMI Classics). 

Parmi tous ses enregistrements, le plus notable reste sans conteste le DVD de la production de Roméo et Juliette, filmé au Covent Garden de Londres en 1994. Leontina y interprétait une Juliette de référence aux côtés du Roméo de Roberto Alagna, sous la direction de Sir Charles Mackerras et dans une mise en scène de Nicolas Joël. 

Leontina Vaduva est un Officier d'Arts et des Lettres en France et la Roumanie. Leontina a été reconnu avec le Grand Prix du l'Académie de Disque, Orphée d'Or. On lui a attribué la médaille de la Ville Toulouse pour sa contribution à la culture et la société. En 2016, elle a été aussi reconnue avec des Docteurs Honoraires Causa de l'Université Nationale d'Arts George Enescu, à Iasi la Roumanie.

4f762357-628b-4945-86fe-a229885ca35d.JPG

Leontina Vaduva

 

La soprano Franco-Roumaine Leontina Vaduva a conquis les cœurs de son public par sa voix et son art. 

Sur les plus grandes scènes du monde, elle a incarné les plus grandes héroïnes du répertoire opératique, telles : Violetta Valéry (La Traviata), Juliette (Romeo & Juliette), Marguerite (Faust), Micaela (Carmen), Antonia (Les Contes d’Hoffman), Gilda (Rigoletto), Susanna (Les Noces de Figaro), Norina (Don Pasquale), Adina (L’Elisir d’Amore), Alice Ford (Falstaff), pour n’en citer que quelques unes. 

Née en Roumanie, Leontina a grandi bercée par les valses et par le chant de sa mère, la célèbre chanteuse Maria Ciobanu. Elle a par la suite, étudié le chant et la comédie à l’Académie de musique de Bucarest. Sa progression a été dès lors extraordinaire : ses études à peine terminées, elle a remporté les 1ers prix des plus grandes compétitions de chant internationales (Toulouse, Viñas, S’Hertogenbosch).