top of page
Portrait de Béatrice Uria-Monzon - crédit photo : Cassiana Sarrazin

LUNDI 7 AOÛT, 20H30

CLOÎTRE DE CONDOM

BÉATRICE URIA-MONZON

Marc-Olivier Poingt et Béatrice Uria-Monzon - crédit photo : Boris Volck

Béatrice Uria-Monzon, soprano et Marc-Olivier Poingt, piano

Récital lyrique

COMPOSITEURS ROMANTIQUES FRANÇAIS

Une des plus grandes cantatrices du monde revient sur les terres qui l'ont vue grandir et où elle a vu naître sa vocation pour le chant lyrique. Béatrice Uria-Monzon, désormais soprano après avoir été la plus grande Carmen des dernières décennies, présentera, accompagnée du pianiste Marc-Olivier Poingt, un programme de mélodies et airs d'opéras mettant en valeur les compositeurs romantiques français : Massenet, Hahn, Saint-Saëns, Duparc, Berlioz.

INFOS PRATIQUES

LIEU :

TARIFS :

Catégorie 1 : plein tarif 34€, demi tarif 17€, places numérotées

Catégorie 2 : plein tarif 22€, demi tarif 11€, placement libre

Demi tarif pour mineurs, étudiants, demandeurs d'emploi, détenteurs carte invalidité,  pass culturel

Gratuit pour les moins de 7 ans accompagnés  

COMMENT VENIR ?

ÉQUIPE ARTISTIQUE

Béatrice Uria-Monzon, soprano

Béatrice Uria Monzon a profondément marqué le rôle de Carmen, dont elle a été l’une des plus grandes interprètes sur toutes les scènes nationales et internationales : l’Opéra de Paris, Chorégies d’Orange, Toulouse, Bordeaux, Venise, Vérone, Palerme, Turin, le Metropolitan Opéra de New York, Houston, Cleveland, Madrid, Barcelone, Buenos Aires, Staatsoper et Deutschoper de Berlin, Tokyo, Osaka, Moscou. Depuis plusieurs années, sa voix évoluant vers le répertoire de Soprano, Béatrice Uria Monzon interprète sa première Tosca en Avignon puis reprend ce rôle à l’Opéra de Paris, Berlin et la Scala de Milan. S’imposant d’emblée dans cette nouvelle tessiture, elle enchaine Lady Macbeth en 2016 au Théâtre Royal de la Monnaie et au Capitole de Toulouse, la Comtesse de Sérizy dans l’ouvrage de Luca Francesconi Trompe la Mort, création mondiale à l’Opéra de Paris en 2017, Adriana Lecouvreur à Saint-Etienne, Margherita et Elena dans Mefistofele de Boïto aux Chorégies d’Orange, La Gioconda au Théâtre Royal de Monnaie en 2019, Madeleine de Coigny dans Andréa Chénier. On la retrouvera avec la Reine Marguerite dans Yvonne, princesse de Bourgogne à l’Opéra de Paris et à nouveau Elena dans Mefistofele à Toulouse, Macbeth à l’opera de Trieste puis Gertrude dans Hamlet à l’Opéra de Liège et Carmen au Stade de France aux cotés de Roberto Alagna. Avant ce changement de tessiture elle a chanté les ouvrages français du XIXe siècle, Dalila, Chimène, Charlotte, Hérodiade, Margared (dans Le Roi d’Ys), les héroïnes de Berlioz Juliette, Béatrice, Marguerite et le rôle de Didon à Strasbourg, Marseille, Genève et Berlin. Elle a également abordé le répertoire allemand avec Ghita (Der Zwerg), Vénus (Tannhäuser) à l’Opéra de Paris, l’Opéra de Rome, au Théâtre du Liceu de Barcelone, et chante Judith en hongrois dans Le Château de Barbe Bleue de Bartók à l’Opéra de Paris Béatrice Uria Monzon approche le répertoire italien avec Eboli, Amneris, Favorita mais ce sera Santuzza, chanté aux Chorégies d’Orange qui sera décisif dans sa nouvelle carrière de Soprano. Béatrice Uria Monzon se produit également en concert dans les Nuits d’été, La mort de Cléopätre et Herminie de Berlioz, La Rédemption de César Franck, Alcyone, Shéhérazade de Ravel, Le poème de l’amour et de la mer de Chausson, Les Wesendonk Lieder de Wagner, Rückert Lieder de Mahler, mais également dans le répertoire de Mélodies française, Fauré, Duparc, Berlioz, et surtout le répertoire de langue espagnol, De falla, Granados, Obradors, Turina, Guastavino, Guridi, Montsalvatge, Monpou.

Portrait de Béatrice Uria-Monzon
Portrait de Marc-Olivier Poingt

Marc-Olivier Poingt, piano

Pianiste et compositeur curieux de tout ce qu’offre la musique dans sa grande diversité, particulièrement inspiré par la musique classique, le jazz et les influences latino Américaines, Marco Poingt est un artiste singulier aux 100 projets pour 10 doigts. En 2020 il obtient la bourse au mérite de la Berklee College of Music et suit le "Master of music in contemporary performance". Cette période au sein de cette prestigieuse école lui permettra de collaborer avec des artistes internationaux tels que Victor Mendoza, Magdalini Giannikou, Michael League ou encore le chanteur Brésilien Gilberto Gil. Il en sortira diplômé en 2021, après une année pédagogiquement dense et va continuer à développer des collaborations prestigieuses auprès de Lee Ritenour, Omar Sosa, Liro Rantala… Marco Poingt va remporter en suivant deux concours internationaux de jazz : le « New Generation Jazzlab » (St Moritz - Suisse) ainsi que le JazzconneXion (organisé par le festival « Jazz Au Phare » à l’ile de Ré). Il sera invité par ces deux festivals en 2022 et la structure Cristal Productions lui ouvre les portes de son studio Alhambra pour enregistrer son EP « Paradoxe » Dans un autre registre, il accompagne régulièrement la cantatrice Béatrice Uria-Monzon. Cette collaboration est le fruit d'une rencontre remarquable pour Marco Poingt avec cette grande artiste qui incarne les plus beaux rôles de la scène lyrique internationale et nous offre avec ce récital un voyage musical aux parfums d'Espagne.

bottom of page